Crassula atropurpurea

Crassula atropurpurea

Succulentopedia

Crassula atropurpurea var. watermeyeri

Crassula atropurpurea var. watermeyeri est une petite plante vivace succulente atteignant 60 cm de haut. Il a des feuilles plus grandes que Crassula…


Variétés [modifier |

Var. atropurpurea [ Éditer ]

La variété type est la plus répandue et d'apparence variable. Les principales caractéristiques pour l'identifier comprennent:

  • La surface des feuilles est lisse ou papillaire, mais jamais poilue.
  • Il y a 3-4 (rarement 2 ou 5) paires de bractées stériles le long de la tige de l'inflorescence.
  • Les pétales pointus et canaliculés (rainurés) sont papilleux.

De plus, les tiges de cette variété sont généralement des branches dressées (ligneuses à la base, nouvelles pousses pubescentes). Les nouvelles feuilles sont dressées, s'étalent et finissent par tomber avec l'âge. La forme de la feuille est généralement oblongue à oblancéolée (max. 6 cm de long), aplatie avec une surface externe / inférieure convexe. Ils sont cunéiformes à la base et obtus à l'apex. Autour des montagnes Langeberg et Swartberg, aussi loin à l'ouest que Worcester, certaines formes peuvent avoir des feuilles minces et pointues.

Cette variété est présente à Worcester et Swellendam à l'ouest, jusqu'à Port Elizabeth, ainsi qu'autour des montagnes de Swartberg. Son habitat se compose généralement de pentes et d'affleurements secs et rocheux. [2]

C. atropurpurea var. atropurpurea inflorescence, montrant les nombreuses paires de bractées stériles

C. atropurpurea var. atropurpurea montrant des feuilles lisses et 3-4 paires de bractées le long des tiges florales.

C. atropurpurea var. atropurpurea

C. atropurpurea var. atropurpurea montrant ses branches plus ou moins dressées.

C. atropurpurea var. atropurpurea

Var. Anomala (Schonl. & Bak. F.) Toelken. [ Éditer ]

Une variété distincte du sud-ouest. Les principales caractéristiques de diagnostic comprennent:

  • Les feuilles et la tige sont couvertes de poils dressés.
  • Il y a 1 (rarement deux) paires de bractées stériles le long de la tige de l'inflorescence.
  • Les pétales ont des appendices dorsaux très proéminents (canaliculés à l'intérieur).
  • Les tiges sont quelques branches décombantes à dressées, charnues et relativement épaisses (4-8 mm).

De plus, les feuilles sont vertes à jaune-vert (devenant rougeâtres en cas de sécheresse ou de soleil direct). La forme des feuilles est presque toujours obovale à orbiculaire, avec des apex obtus.

Cette variété est présente de la montagne de la Table à l'ouest, à Montagu à l'est et au nord dans les montagnes de Bokkeveld. C'est très courant dans le Robertson Karoo. Son habitat est généralement constitué de corniches rocheuses plus abritées, sur des pentes exposées au sud. Il cooccurrence avec var. muirii ("rubéole"), mais Anomala a des tiges beaucoup plus épaisses, ainsi que des feuilles et des tiges avec des poils dressés. [3] [4]

Var. Muirii (Schönland) R.Fern. (Auparavant rubéole (Compton) Toelken) [modifier |

Une autre variété du sud-ouest. Les principales caractéristiques de diagnostic comprennent:

  • Les feuilles et la tige sont couvertes de poils émoussés / pressés / recourbés (pubescents).
  • Il y a 1-2 (rarement 3) paires de bractées stériles le long de la tige de l'inflorescence.

De plus, les tiges sont des branches dressées, raides et élancées (2-4 mm). Les feuilles sont gris-vert à brun rougeâtre. Dans l'habitat, ils sont nettement rougeâtres autour du bord des feuilles, où les poils sont légèrement plus longs (mais pas sur une seule rangée). La forme des feuilles est obovale, avec des apex obtus.

Cette variété Karoo est présente depuis Worcester, vers l'est jusqu'à Prince Albert et vers le nord jusqu'au Cedarberg. Son habitat est généralement un sol peu profond exposé sur des sommets rocheux secs et ensoleillés. [5]

Var. cultriformis (Friedr.) Toelken. [ Éditer ]

Des pentes de gravier de quartzite et des dunes de l'extrême nord, près de Garies. [6]

Var. purcellii (Schonl.) Toelken. [ Éditer ]

Des pentes du Karoo de roches de grès / quartzite, de l'Anysberg et au nord des montagnes de Witteberge, aussi loin à l'ouest que les montagnes de Cedarberg. [7]

Var. watermeyeri (Compton) Toelken. [ Éditer ]

Des crevasses rocheuses arides et abritées à travers le Namaqualand. [8]


Crassula atropurpurea var. anomala - Plantes succulentes

Crassula atropurpurea var. anomala est une belle petite plante succulente aux tiges dressées qui atteint 15 cm de haut. Les feuilles sont petites, charnues, de forme ovale et bien tassées, d'un vert luxuriant et peuvent développer des bords rouges vibrants. Les minuscules fleurs blanches fleurissent à partir de bourgeons rouges au sommet de hautes tiges.

Classification scientifique:

Famille: Crassulacées
Sous-famille: Crassuloideae
Genre: Crassula

Nom scientifique: Crassula atropurpurea var. Anomala (Schönl. & Bak.f.) Toelken
Synonymes: Crassula anomala (basionyme), Globulea atropurpurea var. Anomala

Comment cultiver et entretenir Crassula atropurpurea var. anomala:

Lumière:
Il prospère mieux sous une lumière vive avec un peu de lumière directe du soleil. Un rebord de fenêtre ensoleillé sera une position idéale pour ces plantes. Ils ne fleuriront pas sans la lumière du soleil et une lumière insuffisante entraînera le développement d'une croissance grêle.

Sol:
Il pousse bien dans un sol bien drainé avec un pH neutre. Ajoutez de la fibre de coco et de l'écorce de pin pour rendre le sol plus favorable au drainage.

L'eau:
Arrosez régulièrement, pendant la saison de croissance (avril à septembre), mais arrosez avec parcimonie en dormance (automne et hiver). Laisser sécher légèrement la surface du sol avant d'arroser à nouveau.

Température:
Il préfère des températures ambiantes idéales d'environ 60 ° F - 75 ° F / 15,5 ° C - 24 ° C. En hiver, pas moins de 50 ° F / 10 ° C. Le temps froid et le temps humide ne sont pas bons. Il perd sa couleur et devient jaune et pâteux.

Engrais:
Fertiliser toutes les deux semaines pendant la saison de croissance, du printemps à l'été avec un engrais liquide équilibré dilué de moitié. Ne pas fertiliser pendant l'hiver.

Rempotage:
Re-pot au printemps lorsque la plante devient liée aux racines ou que le sol doit être renouvelé. Il est préférable d'utiliser un bon pot solide et lourd car ces plantes sont bien connues pour être très lourdes. Un pot lourd les empêchera de basculer.

Propagation:
Il peut être facilement multiplié par des boutures de tige, des boutures de feuilles ou par des décalages basaux. Les boutures ou compensations doivent être prises au printemps. Prenez des boutures de tiges de 2 à 3 pouces de long et plantez-les dans un pot de 2 à 3 pouces d'un mélange à parts égales de mousse de tourbe et de sable et conservez-les à température ambiante normale dans la lumière filtrée brillante.

Ravageurs et maladies:
Il n'y a pas de problèmes sérieux de ravageurs ou de maladies. Mais ils sont sensibles aux cochenilles, aux pucerons et aux maladies fongiques. Un arrosage excessif peut faire pourrir les racines.


Voir la vidéo: crassula